mercredi 20 décembre 2017

Vis... ta Caf, épisode 16 : quand la prime d'activité est compatible avec l'allocation aux adultes handicapés



Prix 2018 du comité d'histoire de la Sécurité sociale

Le comité d'histoire de la Sécurité sociale récompense chaque année des thèses et des travaux du niveau master, achevés depuis moins de trois ans se rapportant à l'histoire de la protection sociale au sens large (chômage et action sociale inclus), y compris dans sa dimension internationale

En 2018, quatre prix seront décernés par le comité d'un montant de :

  • 2 500 € et 2 000 €, pour les thèses consacrées à des travaux de recherches historiques inédits
  • 1 500 € et 1 000 € pour encourager à la réalisation de travaux de recherches de niveau master


Les personnes souhaitant concourir doivent transmettre leur dossier au plus tard le 30 avril 2018. Il leur est demandé de fournir :

  • une lettre de candidature rédigée sur papier libre
  • deux exemplaires papier de leurs travaux, qui ne seront pas retournés
  • la version numérique du document en format PDF
  • une copie du rapport de soutenance pour les thèses
  • un résumé (environ 8 000 signes)
  • un curriculum vitae complet

L'ensemble devra être adressé au Secrétariat du comité d'histoire de la Sécurité sociale, Ministère des solidarités et de la santé, 14 avenue Duquesne, 75350 Paris 07 SP*

*En cas de dépôt : 18 place des 5 martyrs du lycée Buffon, 75014 Paris, à l'attention de Mme de Smet, pièce 1173AT

Emploi et handicap : un parcours du combattant ?

Comment convaincre un recruteur de nous embaucher quand on est en situation de handicap ? Vers quelles structures se tourner pour être accompagné ? Comment faire évoluer les mentalités, en cassant certains préjugés ?   

Des éléments de réponse dans la dernière émission de Vies de famille 













lundi 18 décembre 2017

Appel à projets jeunes 2018

La Caf des Hauts de Seine lance son appel à projets en direction des jeunes en offrant la possibilité de financer jusqu’à 80 % du coût des projets conçus et réalisés par les adolescents

La particularité de l’appel 2018 réside dans l’expérimentation initiée par la Caisse nationale des allocations familiales d’un partenariat avec la start-up Wweeddoo, plateforme de mécénat de projets à destination des jeunes. Cette plateforme gratuite permet aux jeunes de publier leur projet sur un espace en ligne partagé par un grand nombre de partenaires. Elle offre ainsi une plus grande visibilité auprès de tous ceux (particuliers, familles, collectivités, associations, institutions…) qui pourraient les soutenir par du matériel, des conseils, des contacts, des financements...

Dans le cadre de cette expérimentation, pour répondre à l’appel à projets jeunes 2018 de la Caf des Hauts-de-Seine, vous devez :

- lancer et publier directement le projet sur la plateforme Wweeddoo, depuis la page partenaire Caf des Hauts-de-Seine. Le projet doit être complété par un jeune représentant le groupe de participants. Pour accéder à la page partenaire Caf des Hauts-de-Seine, cliquez sur le bouton vert "je lance mon projet" (voir fiche mode d’emploi dans les documents à télécharger ci-dessous) 



Je lance mon projet sur
le wweeddoo de la Caf
des Hauts-de-Seine

je lance mon projet
- envoyer les pièces complémentaires pour une demande de financement auprès de la Caf des Hauts-de-Seine à : projets-jeunes.cafnanterre@caf.cnafmail.fr (voir ci-dessous pièces à télécharger)

L’appel à projets est ouvert jusqu’au 7 mars 2018

Les dossiers de demande de financement feront l’objet d’une présentation en commission d’action sociale de la Caf pour accord de financement

Par ailleurs, comme pour 2017, la Caf et la Direction départementale de la cohésion sociale des Hauts-de-Seine ont décidé de maintenir leur partenariat sur l’engagement et la participation des jeunes en présentant un appel à projet coordonné. La possibilité d’un cofinancement des actions est ainsi offerte

Le dossier de candidature DDCS sera prochainement mis à disposition ci-dessous

Documents à télécharger

Pour candidater 

Pour le versement du solde de la subvention 

Pour vous aider 



mercredi 13 décembre 2017

Bientôt la télédéclaration à la Caf pour les ALSH

La branche Famille, dans un objectif de modernisation et de simplification, facilite les modes de déclaration de données de ses partenaires d’action sociale, gestionnaires d’équipements et de services

Les accueil de loisirs sans hébergements (ALSH) pourront bientôt déclarer leurs données à la Caf de façon dématérialisée dans l’espace "Mon Compte Partenaire" du caf.fr, en remplacement des modes de transmission actuels (courriel ou courrier). Cette transition, progressive, s’échelonnera au cours de l’année 2018

Nous vous proposons de découvrir, au travers du témoignage de trois gestionnaires d’ALSH ayant testé le nouveau système de déclaration de données, les évolutions à venir

La Caf des Hauts-de-Seine reviendra vers vous pour vous préciser le calendrier et les modalités d’intégration à ce nouveau dispositif

Voir la vidéo


mercredi 6 décembre 2017

Inauguration de la nouvelle agence de Montrouge


Depuis le 2 octobre, le personnel Caf de l’agence d’Issy-les-Moulineaux et des points d’action sociale de Clamart et Malakoff a rejoint ses nouveaux locaux implantés 3 avenue Léon Gambetta à Montrouge

Cette agence reçoit sur rendez-vous les allocataires résidant à Clamart, Issy-les-Moulineaux, Malakoff, Meudon, Montrouge et Vanves

Le 1er décembre, Fabrice Dorin, premier vice-président du conseil d’administration de la Caf, Caroline Gugenheim, directeur, et Vincent Mazauric, directeur général de la Caisse nationale des allocations familiales, ont inauguré l’agence en présence d’Etienne Langereau, maire de Montrouge, Catherine Picard, maire-adjointe déléguée aux affaires scolaires à Malakoff, Patricia Kaazan, maire-adjointe en charge des séniors, de la famille, des affaires scolaires et du handicap à Vanves, et de Xavière Martin, maire-adjointe en charge de l’éducation et de la petite enfance à Vanves

La manifestation a débuté par une visite de l’espace rendez-vous, des locaux dédiés aux collaborateurs des prestations et des interventions sociaux, puis des salles de formation des gestionnaires-conseil

Les discours prononcés par Fabrice Dorin, Caroline Gugenheim, Catherine Picard et Etienne Langereau se sont achevés par le couper du ruban

Au total, ce sont plus de 80 personnes qui ont assisté à l’inauguration de l’agence (officiels, partenaires, direction, personnel Caf, et administrateurs)

Le 14 décembre prochain, Christine Vandecasteele, responsable des interventions sociales et son équipe, accueilleront d’autres partenaires lors d’une demi-journée portes ouvertes



mardi 5 décembre 2017

Deux crèches inaugurées à Châtenay-Malabry et Rueil-Malmaison

Le 28 novembre, le multiaccueil Colchique à Châtenay-Malabry a été inauguré en présence de Georges Siffredi, maire, premier vice-président du Conseil départemental, Pénélope Fraissinet, maire-adjointe déléguée aux affaires scolaires et périscolaires, Irène Tsilikas, maire-adjointe déléguée à la petite enfance, et de Fred Latour, directeur adjoint chargé des prestations familiales et de l’action sociale de la Caf

Marie Vignes, sous-directeur Caf chargé du service aux partenaires et du développement territorial, était également présente

Géré par la Sarl Kid’s up, cette crèche, dotée d’une capacité d’accueil de 42 berceaux, propose aux entreprises locales de réserver des places à leurs personnels, tout en étant aussi ouverte aux enfants du quartier, via un partenariat avec la ville

La commune de Châtenay-Malabry a en effet contractualisé pour réserver 20 places dans cette structure

L’équipement a bénéficié de la part de la Caf, d’une subvention prélevée sur le plan pluriannuel d’investissement pour la création de crèches, d’un montant de 462 000 euros, représentant 71 % du coût total

Il est inscrit au contrat enfance et jeunesse que la ville a signé avec la Caf pour la période 2014-2017


Le 30 novembre, la crèche collective du château à Rueil-Malmaison, a été inaugurée en présence de Rita Demblon-Pollet, maire-adjointe déléguée à la petite enfance et conseillère départementale déléguée à la famille, et de Fred Latour

Véronique Bauland, conseillère Caf en développement enfance et jeunesse, était également présente

Gérée par la commune, la structure dispose d’une capacité d’accueil de 60 berceaux

Axés sur une réorganisation des espaces, les récents aménagements visent à une meilleure fonctionnalité pour les professionnels et une sécurité accrue pour les enfants

La Caf des Hauts-de-Seine est intervenue, en octroyant une subvention sur fonds nationaux, d’un montant de 59 200 euros, représentant 43 % du coût total

jeudi 30 novembre 2017

Inauguration d’un espace enfance à Antony

Le 22 novembre, l’espace enfance "Pajeaud" d’Antony a été inauguré en présence de Jean-Yves Sénant, maire d’Antony, Stéphanie Schlienger, maire-adjointe chargée de l’enfance et de la famille, Jacques Legrand, maire-adjoint chargé du logement, Patrick Devedjian, président du Conseil départemental et de Fred Latour, directeur adjoint chargé des prestations familiales et de l’action sociale de la Caf

Marie Vignes, sous-directeur chargé du service aux partenaires et du développement territorial de la Caf, était également présente

Géré par trois crèches associatives (Crech’endo, Les Ptits Loups et Framboisine), la création de l’établissement Pajeaud a fait l’objet d’un regroupement et de la création de 90 places, dont 27 en extension

La création des 27 places supplémentaires est inscrite au contrat enfance et jeunesse que la ville a signé avec la Caf pour la période 2016-2019

La structure a bénéficié de la part de la Caf, d’une subvention prélevée sur le plan pluriannuel d’investissement pour la création de crèches, d’un montant de 846 000 euros, représentant 27 % du coût total

mardi 21 novembre 2017

Un multiaccueil inauguré à Colombes

Le 16 novembre, le multiaccueil « Les Petites Canailles » à Colombes a été inauguré en présence de Nicole Goueta, maire de Colombes, vice-présidente du Conseil départemental et présidente de l’établissement public territorial, et de Jean-Loup Kloeckner, président de la commission d’action sociale à la Caf des Hauts-de-Seine

Cette structure de 50 places, a bénéficié de la part de la Caf, d’une subvention d’investissement de 550 000 euros, représentant 71 % du programme

Il s’agit de la quatrième crèche de cette société implantée dans le département des Hauts-de-Seine

jeudi 9 novembre 2017

Inauguration d’une micro-crèche à Asnières-sur-Seine

Le 7 novembre, la micro-crèche "Les Armagnacs" à Asnières-sur-Seine, a été inaugurée en présence de Caroline Carmantrand, maire-adjointe déléguée à la famille et à la petite enfance, et de Fred Latour, directeur adjoint chargé des prestations familiales et de l’action sociale

Pascale Gerbier, conseillère en développement enfance et jeunesse de la Caf, était également présente

Il s’agit de la 76ème micro-crèche du département financée par la Caf au titre de l’investissement, et de la quatrième dans la ville d’Asnières-sur-Seine

Gérée par la société Demain2pieds, la structure, agréée pour dix enfants, fonctionne en multiaccueil avec un système de contractualisation varié et une facturation différenciée selon les revenus de la composition de la famille

Outre son appui technique, la Caf des Hauts-de-Seine, est intervenue financièrement au titre de l’investissement, à hauteur de 110 000 euros, couvrant ainsi 61 % du coût du programme

mardi 7 novembre 2017

Fermeture exceptionnelle

À titre exceptionnel, la Caf des Hauts-de-Seine sera fermée le vendredi 10 novembre 2017

24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 :

  • internet : www.caf.fr
  • smartphones et tablettes : Caf - Mon compte et Caf - Mon enfant
  • téléphone : 0810 25 92 10 (service 0,06 €/min + prix de l'appel)

jeudi 2 novembre 2017

Un multiaccueil inauguré à La Garenne-Colombes






Le 27 octobre, le multiaccueil « Les Tintinnabules LGC » à La Garenne-Colombes a été inauguré en présence de Philippe Juvin, maire de La Garenne-Colombes, vice-président de l’établissement public territorial Paris Ouest la Défense et député européen, Madame Squara, directrice de la crèche et Caroline Gugenheim, directeur de la Caf des Hauts-de-Seine

Géré par la SARL Les Tintinnabules, la structure dispose d’une capacité d'accueil de 20 berceaux

Elle a bénéficié de la part de la Caf, d’une subvention prélevée sur la plan pluriannuel d’investissement pour la création de crèches, d’un montant de 220 000 euros, représentant 59 % du coût du programme

mardi 24 octobre 2017

Satisfaction des allocataires de la Caf: les derniers résultats

1 000 allocataires altoséquanais représentatifs ont été interrogés, au cours du dernier trimestre 2016, afin de mesurer la satisfaction sur le service rendu par leur Caf (site internet, accueil physique, téléphone, courriers, constitution du dossier et réclamations)

Une note globale de 7,21 sur 10

Les allocataires de la Caf des hauts-de-Seine ont attribué une note moyenne de 7,21 sur 10 pour la qualité de service globale. Les items les mieux évalués sont le site internet caf.fr : 7,34 ; la clarté des courriers et des emails transmis aux allocataires : 7,26 et les visites à la Caf : 6,73. Les délais de traitement des courriers et le traitement des appels téléphoniques obtiennent les notes respectives de 6,03 et 6,19

Près de deux allocataires sur trois (63,3 %) estiment que la qualité des services de la Caf s'est améliorée même si des progrès sont encore souhaités concernant le téléphone, les courriers reçus, l'accueil et le site internet


Les modes de contact avec la Caf

Au cours des douze mois précédant l’enquête, 86,1 % des allocataires avaient contacté la Caf

Le site internet est le canal plébiscité avec 65,2 % d’allocataires usagers de ce service


Le courrier est le deuxième canal de contact utilisé par un tiers des allocataires altoséquanais. Les principaux motifs de contacts sont la transmission d’un document : 72,6 %, un changement de situation : 32,8 % et une demande de prestation : 32,2 %

Un tiers des allocataires a contacté la Caf par le biais du téléphone. Les motifs d’appels sont le suivi du traitement du dossier : 49,1 %, l’obtention d’un renseignement sur un droit : 41,6 % ou sur un paiement : 43,7 %

16,1 % des allocataires ont bénéficié d’une visite à l’accueil. Les principaux motifs d’utilisation de ce service sont la transmission d’un document : 57,1 %, l’obtention d’un renseignement :
34,6 % et le suivi du dossier : 30,1 %. Les allocataires mettent en avant l’amabilité du conseiller :
82 % et le temps d’attente : 75,1 %. La réponse apportée obtient un taux de satisfaction de
68,5 %


La gestion du dossier allocataire

Un quart des allocataires a récemment effectué une demande de prestation. 31,5 % concernaient une allocation de logement, 24 % la prime d’activité, 19,8 % la Paje et 6,7 % le RSA. 63 % déclarent qu’il a été aisé de réaliser cette demande

Si l’information sur le montant à recevoir et sur les conditions d’octroi d’une prestation et le délai entre la demande et le paiement des prestations recueillent 60 % de satisfaits, la régularité des paiements est perçue très positivement avec plus de 9 allocataires sur 10 satisfaits


Moins d’un quart des allocataires a rencontré des difficultés au cours des 12 derniers mois. Les problèmes les plus souvent cités sont : la nécessité de fournir des informations supplémentaires :
37 %, une difficulté à joindre la Caf 35,8 % et une interruption de paiement : 34,3 %


La gestion des réclamations

54,9 % des allocataires du département sont satisfaits de la simplicité pour effectuer une réclamation, 56 % de la clarté de la réponse

Portes ouvertes au Ram/Rap du Plessis-Robinson

Le 14 octobre, le Ram/Rap du Plessis-Robinson a organisé ses deuxièmes portes ouvertes pour les familles robinsonnaises à la recherche d’un mode de garde individuel

La Caf des Hauts-de-Seine y tenait un stand

Hélène Jeannot, gestionnaire-conseil à compétences élargies, a renseigné les familles sur le complément de mode de garde emploi direct, les assistantes maternelles agréées, les gardes à domicile ainsi que la prestation partagée pour l’éducation de l’enfant

lundi 23 octobre 2017

Visites de l'État dans les Hauts-de-Seine

Emmanuel Macron, président de la République, s’est rendu, mardi 17 octobre, dans une crèche Les Petits Chaperons rouges (LPCR), à Gennevilliers, en présence d'Agnès Buzyn, ministre des solidarités, Pierre Soublet, préfet des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, président du Conseil départemental, Élodie Clair, directrice générale adjointe du pôle solidarité au conseil départemental, Elsa Faucillon, députée de la circonscription, Jean-Emmanuel Rodocanachi, directeur de la Société LPCR et de Ludivine Rivet, directrice de la crèche

Caroline Gugenheim représentait la Caf des Hauts-de-Seine

Durant cette manifestation, a eu lieu la présentation d'un atelier pédagogique et d'un atelier de parcours de mobilité (jardin d'enfants). La visite s’est achevée par un échange informel avec les personnels, les parents et les partenaires sur la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes autour de l'exemple de la crèche de Gennevilliers

La veille, le 16 octobre, Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la cohésion des territoires, s’est rendu à Villeneuve-la-Garenne, à la rencontre d’habitants et d’associations, dans le cadre de la politique de la ville


vendredi 20 octobre 2017

Inauguration d’une crèche à Asnières-sur-Seine

Le 19 octobre, la crèche Valentin et Capucine a été inaugurée en présence de Manuel Aeschlimann, maire d’Asnières-sur-Seine, Caroline Carmantrand, maire-adjointe déléguée à la famille et à la petite enfance, Marie-Do Aeschlimann, maire-adjointe déléguée à l’enfance, à l’éducation et à la réussite éducative,  Xavier Ouvrard, gestionnaire de la crèche, Florent Bourges et Karine Burnaux, respectivement président et directrice de la crèche

Fred Latour, directeur adjoint chargé des prestations familiales et de l’action sociale et Pascale Gerbier, conseillère en développement enfance et jeunesse, représentaient la Caf des Hauts-de-Seine

Créée en 2004 par l’association Toupty, la structure dispose d’une capacité d’accueil de 39 berceaux

À ce titre, la Caf est intervenue, en lui octroyant une subvention sur fonds nationaux, d’un montant de 109 743 euros, représentant 80 % du coût du coût total

mercredi 18 octobre 2017

Odyssea : 100 collaborateurs de la Caf ont répondu présents

Grâce aux 37 000 participants, Odyssea a collecté 420 000 euros afin de poursuivre le financement des programmes de recherche de l'Institut Gustave Roussy contre les cancers du sein

Concernant la Caf des Hauts-de-Seine, ce sont 100 agents qui ont participé, le dimanche 1er octobre, à la course des dix kilomètres chronométrée, à la course des cinq kilomètres, ou encore à la marche sur la même distance

La Sécurité sociale, qui a réuni  plus de 2 000 salariés coureurs et marcheurs, s’est vue remettre le premier prix du Challenge du cœur

mardi 17 octobre 2017

Attention, CDAP remplace Cafpro

Le site internet Cafpro ne sera plus accessible à partir du 30 décembre 2017 pour les habilitations au titre des profils T1 à T5

N'oubliez pas de demander votre adhésion au nouveau service CDAP en adressant un courrriel à moncomptepartenaire.cafnanterre@caf.cnafmail.fr et en complétant le formulaire de recensement

jeudi 5 octobre 2017

Grande semaine de la petite enfance 2018

En 2018, les allocations familiales sont à nouveau partenaires de l’association Agir pour la petite enfance, qui développe des actions de terrain en faveur de la petite enfance et de ses professionnels

Assistant maternel, personnel des crèches, des relais assistants maternels, des lieux d’accueil enfants-parents, ces opérations vous appartiennent ! Sur le site internet officiel des grand rendez-vous de la petite enfance, vous pouvez vous inscrire pour participer à deux initiatives

"Tout bouge" du 12 au 18 mars 2018

Professionnels de la petite enfance, animez votre lieu d’accueil au rythme de la grande semaine et participez à la 5ème édition de cet événement national en faveur du trio parent-enfant-professionnel

L’objectif ? Ouvrir les portes des lieux d’accueil aux familles et partager une semaine de fête et de pédagogie par le jeu

Chaque participant, inscrit sur le site de La grande semaine, reçoit un kit pédagogique gratuit pour l'épauler dans l’organisation de cet événement. Confectionnée par un comité d’experts, cette boîte à idées regorge d’ateliers-jeux à réaliser en trio sur le thème "Tout bouge !" du 12 au 18 mars 2018

N’attendez plus et rejoignez le mouvement sur www.rdvpetiteenfance.fr !



Les Girafes awards, oscars de la petite enfance

Parce que les métiers de la petite enfance supposent une imagination débordante, et parce que les lieux d’accueil sont un réel espace de création pour petits et grands, les Girafes awards se proposent de récompenser les projets les plus originaux, innovants ou surprenants, adaptés aux enfants de 0 à 3 ans

Participez aux 1ers trophées internationaux de créativité des professionnels de la petite enfance et inventez, avec votre équipe et la complicité des familles, un atelier-jeu sur le thème de l’année : "Tout bouge !", pour peut-être tenter de décrocher la Girafe d’or ou l’un des autres nombreux trophées en lice

Date limite de candidature : vendredi 26 janvier 2018
Plus d’informations : http://www.rdvpetiteenfance.fr/girafesawards/

mardi 3 octobre 2017

Un multiaccueil inauguré à Fontenay-aux-Roses

Le 28 septembre, le multiaccueil des Pervenches à Fontenay-aux-Roses a été inauguré en présence de Laurent Vastel, maire de Fontenay-aux-Roses, de Jean-Loup kloeckner, président de la commission d’action sociale de la Caf des Hauts-de-Seine et de Caroline Gugenheim, directeur

Abdela Madi, conseiller en développement enfance et jeunesse de la Caf, était également présent

Cette structure a porté sa capacité d’accueil de 60 à 82 berceaux. Les 22 places créées sont intégrées au schéma de développement du contrat enfance et jeunesse signé le 23 juin 2016, entre la Ville et la Caf

L'équipement a bénéficié de la part de la Caf, au titre de son extension, d’une subvention prélevée sur la plan pluriannuel d’investissement pour la création de crèches, d’un montant de
30 000 euros

jeudi 28 septembre 2017

Édito

Le mois de septembre est, à la Caf aussi, celui de la rentrée

L’allocation de rentrée scolaire a été versée pour 73 200 enfants du département, pour un montant de près de 29 millions d'euros, le 17 août dernier. Pour les enfants de 16 à 18 ans, les familles doivent attester de la poursuite de leur scolarité, démarche qui peut être effectuée par internet, via le www.caf.fr ou l’application pour smartphone "Caf – Mon Compte"

Les familles bénéficiaires qui n’ont pas encore utilisé le ticket temps libre pour leurs enfants peuvent le mettre à profit pour les inscrire à une activité de loisir

Pour la rentrée universitaire, cette année encore, la Caf se donne pour objectif de recueillir
100 % des demandes d'aide au logement en ligne grâce à une téléprocédure simplifiée

Pour les parents à la recherche d’un mode de garde, de façon à faciliter leurs démarches, la Caf a mis en ligne l’application « Caf – Mon Enfant », véritable relais du site www.mon-enfant.fr

Les ateliers « parents après la séparation » sont à nouveau proposés selon le calendrier disponible sur le www.caf.fr

Aussi, pour la 24ème année consécutive, la Caf lance, en direction des écoles élémentaires du département, son concours Récréa’Caf, destiné à favoriser, avec les équipes enseignantes et les parents, le développement de l’enfant dans son environnement

Enfin, l’agence Caf d’Issy-les-Moulineaux a fermé ses portes le 22 septembre, pour être transférée à Montrouge, au 3 avenue Léon Gambetta, dans des locaux plus adaptés, et rouvrir au public à compter du 9 octobre

Je souhaite à tous une excellente rentrée

Signature d'un CEJ à Neuilly-sur-Seine

Le 18 septembre, Jean-Christophe Attard, troisième vice-président du conseil d’administration de la Caf, Caroline Gugenheim, directeur, et Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine, ont signé un contrat enfance et jeunesse (CEJ) entre la Caf et la ville pour la période 2016-2019, en présence d’Emmanuelle Orsay, maire-adjointe déléguée à la famille, aux écoles et aux crèches

Soizic Boishardy, conseillère en développement enfance et jeunesse de la Caf, était également présente

Ce contrat a d’ores et déjà permis l’ouverture du multiaccueil Longchamp, en 2016, ainsi que l’accompagnement de la rénovation de la crèche Germain Houdard. Une nouvelle action de formation au Bafa a été inscrite, afin d’accompagner les animateurs dans leur démarche de professionnalisation, et, ainsi les intégrer plus durablement dans les équipes

De même, le secteur périscolaire a pris toute sa dimension auprès des familles et la stabilité des équipes est perçue comme un facteur de qualité. Pour ce qui est des perspectives de développement, le service de la petite enfance envisage la création d’un relais assistantes maternelles

En contrepartie, la Caf versera une prestation enfance jeunesse estimée à 1 291 000 euros au titre de 2017, représentant une participation importante sur le reste à charge de la Ville, et venant compléter les prestations de service classiques que la Caf verse, par ailleurs, aux structures

Sur quatre ans, le financement prévu par ce contrat atteindra ainsi 5,2 millions d’euros

Qu'est ce qu'un espace public numérique (EPN) ?

Les EPN proposent des accès internet ainsi qu'un accompagnement qualifié pour aider les publics à réaliser leurs démarches en ligne

Où les trouver dans les Hauts-de-Seine ?

Journée des relais assistantes maternelles

La journée départementale des relais assistants maternels (Ram) s’est tenue le 19 septembre, salle des Fougères, à Boulogne, en présence de Marie-Anne Bouée, maire-adjoint chargée de la famille et de la petite enfance

43 Ram du département étaient représentés par leurs responsables, animatrices et coordinatrices enfance. Des stagiaires éducatrices de jeunes enfants ont également assisté à cette réunion

La direction de la Caf et ses équipes chargées du service aux partenaires ainsi que la protection maternelle infantile étaient présentes

Le programme dense et varié a permis d’aborder le contexte de la future convention d’objectifs et de gestion de la branche Famille pour les années 2018-2022, réaffirmant le soutien de la Cnaf en faveur de l’accueil individuel

Au cours de cette matinée, ont été abordés :

  • la circulaire Cnaf du 26 juillet 2017 rappelant les missions classiques des Ram et précisant les modalités de la mise en œuvre et du suivi des missions supplémentaires accompagnées d’un financement de 3 000 € aux Ram volontaires
  • les résultats des travaux de la commission départementale d'accueil du jeune enfant (CDAJE), auxquels des responsables de Ram ont participé, à savoir le protocole Ram/PMI, la charte des maisons d’assistantes maternelles...
  • la formation des assistants maternels dispensée par le Conseil départemental


La journée s’est poursuivie par le bilan de l’action de la Fédération des particuliers employeurs (Fepem), en partenariat avec la Caf, concernant la législation et les relations relatives à l’accueil individuel

Pôle emploi a par ailleurs présenté son offre de service et l’indemnisation des assistants maternels

Enfin, l’association Lire et faire lire, est intervenue pour proposer ses services dans les relais du département

La journée s’est conclue par une animation sur la langue des signes comme outil d’éveil sensoriel

vendredi 22 septembre 2017

Bilan 2016 de la politique de contrôle et de lutte contre la fraude dans la branche Famille et actions 2017

La fraude est une erreur volontaire de l’allocataire : omission de déclaration de longue durée, répétition de non-déclarations d'informations que l’allocataire savait devoir déclarer ou de fausses déclarations

Un des moyens de sécuriser le risque de déclaration est de ne plus demander la donnée à l’allocataire mais de l’obtenir auprès d’un tiers de confiance. La branche Famille s’est engagée dans cette voie puisqu’elle obtient de la Direction générale des finances publiques (DGfip) les ressources annuelles des allocataires. Aussi, en 2016, elle a reçu les ressources de plus de 15 millions de personnes

De même, elle sécurise l’identité de ses allocataires auprès du service d’état civil. Plus de 99 % des numéros d’inscription au répertoire (Nir) gérés par les Caf sont certifiés


Le dispositif de contrôle, un dispositif de contrôle continu

La Branche dispose de quatre modalités majeures de contrôle

1. Les contrôles en téléprocédures

Il s’agit de contrôles de saisie ou de contrôles de cohérence plus complexes

2. Les contrôles automatisés auprès d’un tiers 

Ce sont des contrôles qui sont réalisés par confrontation entre une donnée déclarée par un allocataire et celle obtenue auprès d’un tiers

3. Les contrôles sur pièce (34 %)

Ils sont réalisés en Caf par des gestionnaires sur la base d’un protocole de contrôle

4. Les contrôles sur place (54 %)

Ils sont réalisés par des agents de contrôles assermentés, qui se déplacent au domicile de l’allocataire. Ils portent sur l’ensemble de la situation de l’allocataire et sont réservés aux situations les plus à risque

Le contrôle sur place vise à vérifier les droits, s'assurer des situations déclarées, lutter contre la fraude, mais aussi garantir aux familles l’accès à tous leurs droits

3. Les contrôles suite à signalement de partenaires (12 %)

Il s’agit de signalements externes des partenaires de la sphère sociale ou autre (justice, police, consulats…)


La politique de sanction

L’effectivité de la lutte contre la fraude n’est assurée que si la fraude est sanctionnée

C’est un des indicateurs du processus de gestion mis en place par les Caf en 2016

Le barème prévoit un dispositif de sanction gradué : avertissement, pénalité financière, plainte

Il prend en compte :

  • le montant de la fraude
  • le type de fraude
  • la situation sociale de l’allocataire
  • la récidive qui conduit à aggraver la sanction

Les sanctions, en cas de fraude, sont :

  • l’avertissement : 30 % des fraudes sont pénalisées par des avertissements
    (12 387 en 2016)
  • la pénalité : il s’agit d’une sanction financière dont le montant est proportionnel à la gravité de la fraude. 65 % des fraudes sont sanctionnés par des pénalités (26 846 en 2016, pour un montant de 16,79 millions d’euros)
  • le dépôt de plainte : il s’effectue auprès du tribunal lorsque le préjudice est supérieur ou égal à 26 152 euros. 5 % des fraudes font l’objet de poursuites pénales (1 878 en 2016)


La sanction de la fraude au RSA

Dans la mesure où le Conseil départemental et la Caf sont partenaires dans la gestion du RSA, une convention fixe les rapports entre eux en matière de qualification et de sanction

La situation est différente selon que la fraude porte uniquement sur le RSA ou bien qu’elle concerne également une autre prestation servie par la Caf (fraude mixte)


La prévention des fraudes

Elle est un levier permettant d’abaisser le niveau brut de la fraude potentielle. En ce sens, la prévention des fraudes est complémentaire de leur détection. Les actions de communication réalisées y participent en montrant l’investissement en matière de contrôles et de qualification des fraudes


Axes stratégiques 2017

La politique de lutte contre la fraude a produit d’excellents résultats. Les axes stratégiques de 2017 s’inscrivent dans la continuité de 2016 : renforcement de la détection des fraudes et déploiement d’une logique de prévention

La modernisation des outils informatiques et des techniques de contrôle est poursuivie, tant au sein de la branche Famille qu’en lien avec ses partenaires

La Cnaf continue évidemment d'inscrire son action dans le cadre fixé par la Délégation nationale à la lutte contre la fraude (DNLF). Dans ce cadre, certains partenariats existants sont développés (avec la Police, la Gendarmerie, la DGfip et le Ministère des affaires étrangères)

Cette politique devra permettre une amélioration des performances de la branche Famille face aux risques de fraude. Certains peuvent être qualifiés de « traditionnels ». Il s’agit notamment de la fraude à la résidence. Un plan de contrôle dédié, en lien avec la direction de la sécurité sociale, est ainsi établi en 2017




Concours national « Les jeunes et la sécurité sociale »


L’École nationale supérieure de la Sécurité sociale (EN3S), en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, organise un concours national « Les jeunes et la Sécurité sociale »

Ce concours, qui a débuté à la rentrée scolaire et est ouvert aux classes de niveau lycée et post-baccalauréat (BTS, DUT...), vise à faire réfléchir les élèves sur la solidarité et sur les finalités de la Sécurité sociale. Il a également pour ambition de les inviter à s’interroger sur leur propre rapport à la Sécurité sociale et leurs responsabilités en tant que citoyens

Les élèves participants sont amenés à proposer des projets parmi quatre thèmes au choix :

  • thème 1 : réfléchir sur la solidarité à l’échelle de l’Europe
  • thème 2 : travailler sur la solidarité à l’échelle locale
  • thème 3 : imaginer des services en ligne pour une meilleure prévention en santé
  • thème 4 : s’interroger sur les principes et les valeurs de la Sécurité sociale

Les inscriptions ont débuté le 9 mai 2017. Les élèves pourront déposer, par le biais de leurs enseignants, leurs projets en ligne entre octobre 2017 et janvier 2018

Une cérémonie de remise des prix récompensera les lauréats en mars 2018 à Paris

Plus d’informations sur : www.secu-jeunes.fr

Ce site, créé début 2017, a pour but d’expliquer aux 16-25 ans ce que la Sécu leur apporte au quotidien à travers des réponses sur leurs droits et les démarches à suivre, la santé, la vie étudiante, les jobs, le logement… Le site propose également de découvrir le système de Sécurité sociale et son fonctionnement par le biais d’actualités et d’infographies

lundi 18 septembre 2017

Lancement du concours Recréa’Caf 2017-2018

La Caf des Hauts-de-Seine organise son concours Récréa’Caf pour la 24ème édition consécutive

Un projet de classe ou d’école, à réaliser avec les enseignants, les parents d’élèves et les élèves, doté d'un financement par la Caf pouvant aller jusqu’à 2 000 euros pour un projet de classe et 3 000 euros pour un projet d’école, et six prix spéciaux décernés à la fin de l’année scolaire

Les dossiers de participation ont été adressés à l’ensemble des écoles élémentaires du département à la rentrée scolaire, ainsi qu’aux inspecteurs de l’Éducation nationale et fédérations de parents d’élèves




Le calendrier 


Confirmation de la certification à la norme Iso et renouvellement du Label Marianne de la Caf des Hauts-de-Seine



Inscrite dans une démarche d’amélioration continue de sa qualité de service et de l’accueil des publics, la Caf des Hauts-de-Seine est certifiée Iso 9001 depuis 1997 et labellisée Marianne depuis 2011


À l’issue de l’audit réalisé en avril 2017, l’Afnor, organisme certificateur, a confirmé le maintien de la certification du système qualité de la Caf des Hauts-de-Seine et renouvelé sa labellisation au référentiel Marianne, attestant la maîtrise par la Caf de ses processus de travail et de sa recherche constante de la satisfaction des publics

Refonte du caf.fr et de Mon compte

Fin 2015, la branche Famille avait lancé le projet ambitieux de refonte de ses services en ligne.
Pour améliorer la qualité de son offre en ligne, la branche Famille devait proposer de nouveaux services digitaux, et bien évidemment, garantir le service de base lié à la réactivité des paiements, tout en favorisant une accessibilité aux personnes les plus fragiles ou éloignées du numérique

Afin de mettre en adéquation les offres digitales avec ces enjeux, la refonte du Caf.fr a été engagée selon trois principes :

  • refonte de l’espace Mon compte : les allocataires peuvent désormais accéder à un espace plus simple, plus clair et plus intuitif et naviguer facilement depuis le support de leur choix : ordinateur, tablette ou smartphone.  De même, les déclarations de changement de situation en ligne (adresse, situation familiale, professionnelle…) sont plus simples à effectuer
Support utilisé pour accéder au caf.fr
  • modernisation du système d’information 
  • refonte de l’ergonomie du site et simplification de la structuration du Caf.fr

Le nouveau Caf.fr est désormais organisé autour de trois espaces bien distincts qui correspondent à trois types de publics :

  • en bleu, l’espace alloué au grand public/allocataires
  • en vert, l’espace alloué aux partenaires
  • en rose ou magenta, l’espace alloué à la presse et aux institutionnels

Pour ce qui est de l’espace partenaires, quelle que soit votre activité en lien avec les missions de la Caf, vous trouverez dans l’espace « Partenaires », les informations qui vous concernent : petite enfance, parentalité, temps libres et loisirs, solidarité, logement, handicap, partenariat d’accueil… En somme, toutes les informations et conseils sur les aides pouvant être accordés par la Caf

Et aussi : lalettrecaf92.blogspot.fr


« Caf - Mon-enfant », la nouvelle appli de la Caf

L’application mobile « Caf - Mon-enfant » téléchargeable gratuitement constitue un nouveau canal d’accès aux informations du site mon-enfant.fr, qui vise à aider les familles à choisir un mode d’accueil et les informe sur les actions et services d’accompagnement à la parentalité

Elle s’inscrit en complément de Caf - Mon compte et contribue à enrichir et compléter l’offre mobile proposée par la Caf

mercredi 6 septembre 2017

Les Caf lancent leur campagne de communication pour informer et accompagner les étudiants dans leurs démarches d’aides au logement


Des démarches 100 % numériques avec un site dédié : aide au logement étudiant et une page facebook : Caf-Logements étudiants


Étape 1 : estimer en ligne le montant de l'allocation 

Grâce au simulateur en ligne, l’étudiant peut évaluer le montant de son aide au logement, monter son budget loyer et ainsi orienter ses recherches d’appartement


Étape 2 : effectuer sa demande 

La demande d’aide au logement peut s'effectuer en ligne sur caf.fr. Certaines informations sont indispensables pour cela : une adresse e-mail, le contrat de location ou le bail, le montant des revenus sur les deux dernières années, un Rib, le numéro d'allocataire des parents et de leur Caf d'appartenance (s'ils sont allocataires) et les coordonnées du bailleur (propriétaire, agence etc.), le montant du loyer et le numéro de Siret (composé de 14 chiffres) si le bailleur est une société

Attention : si les parents de l’étudiant sont allocataires, il faut faire un choix. S’il reçoit une aide au logement, il ne sera plus considéré à la charge de ses parents et leurs prestations peuvent diminuer, voire être supprimées



Étape 3 : télécharger l’application « Caf – Mon compte » 

L’étudiant pourra suivre l'avancement de son dossier et de ses versements via l'application "Caf - Mon Compte" qui est téléchargeable sur l'AppStore et sur GooglePlay. Pour se connecter, il suffit de se munir du numéro allocataire ainsi que d'un mot de passe envoyés au préalable par la Caf par courrier ou par SMS


Étape 4 : compter deux mois 

Une fois l’aide au logement validée par la Caf, il faut compter deux mois avant le premier versement (l’allocation est effective à partir du mois suivant l’entrée dans les lieux. Le premier versement n’intervient qu’à terme échu, autour du 5 du mois d’après)


Rappel : quelles sont les aides au logement ? 

Les aides au logement permettent aux étudiants de payer leur loyer ou de rembourser un prêt pour leur résidence principale

Il existe trois aides, non-cumulables, pouvant être accordées par la Caf :
  • l’allocation de logement à caractère social (ALS) : pour les étudiants isolés ou en couple, sans personne à charge 
  • l’allocation de logement à caractère familial (ALF) : pour les étudiants isolés ou en couple avec personne à charge, en métropole ou dans les Dom 
  • l'aide personnalisée au logement (APL) : pour les étudiants isolés ou en couple avec ou sans personne à charge, résidant dans un logement conventionné en métropole, comme les résidences universitaires, les foyers, les HLM… 

Le montant de ces prestations dépend de plusieurs critères dont la situation géographique du logement, le montant du loyer, la situation familiale et le niveau de ressources. Plus d’informations sur : www.caf.fr

vendredi 18 août 2017

Les chiffres de l’ARS 2017

Le paiement de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) a été effectué en date du 17 août 2017

46 817 paiements (+ 0,21 %)* ont été effectués en faveur de 73 231 bénéficiaires altoséquanais (+ 0,19 %) pour un montant total de 28 974 731 euros (+ 1,67 %)

*évolution par rapport à 2016            

Caf – Mon-enfant : une application mobile pratique pour aider les parents

La Caf est un acteur central de l’information et du service aux familles en matière de petite enfance et d’accompagnement des parents au fil de l’avancement en âge de leurs enfants

Avec « Caf - Mon-enfant », elle développe ses offres de services en ligne pour répondre au besoin de mobilité des familles

L’application permet aux jeunes parents de :
  • connaître tous les modes d’accueil proches de leur domicile ou de leur lieu de travail grâce à la géocalisation
  • disposer d'informations sur les aides de la Caf pour l’emploi d’un(e) assistant(e) maternel(le) et d'évaluer le coût d’une place en crèche, grâce à un simulateur
De même, lorsque les parents ressentent le besoin d’être conseillés, de rencontrer d’autres parents ou d’échanger avec un professionnel, ils ne savent pas toujours à qui s’adresser. Caf – Mon-enfant recense les lieux d’accueils enfants-parents, les évènements à partager en famille ainsi que les actions destinées à faciliter la vie des parents (conférences débats, groupes de paroles…)

lundi 14 août 2017

Fermeture du Pas de Colombes


Le point d’action sociale (Pas) de Colombes, situé au 95 Youri Gagarine, sera fermé au public à compter du 24 août 2017

Les courriers destinés aux travailleurs sociaux sont à adresser à :

CAF DES HAUTS DE SEINE
92847 RUEIL MALMAISON CEDEX

Pour tout renseignement :

  • www.caf.fr
  • 0810 25 92 10 (0,06 € + prix de l'appel)


jeudi 20 juillet 2017

Transfert d'un multiaccueil inauguré à Nanterre





Le 30 juin, les nouveaux locaux du multiaccueil Grand Champ à Nanterre, ont été inaugurés en présence de Patrick Jarry, maire de Nanterre, et de Fred Latour, directeur adjoint chargé des prestations familiales et de l’action sociale

Gérée par la ville de Nanterre, la structure, transférée dans le local Diderot, dispose d’une capacité de 40 berceaux

Cet équipement a bénéficié de la part de la Caf, au titre de son déménagement, d’un prêt sur fonds locaux d’un montant de 440 000 euros, représentant au total 17 % de la dépense subventionnable

La reprise des ateliers Gipa dès septembre 2017




Le nouveau calendrier des ateliers est en ligne !


En tant que partenaire concerné par le sujet des séparations de couple et leur impact sur la cellule familiale, n’hésitez pas à relayer ces informations auprès de vos publics

Pour mémoire, le dispositif national des garanties contre les impayés de pensions alimentaires (Gipa) est adossé à cinq mesures visant l’accès aux droits, l’accompagnement des parents confrontés à une séparation et la mise en œuvre partenariale de séances d’information collective « Parents après la séparation ».
La Caf des Hauts-de-Seine a lancé ses premiers ateliers en janvier 2017

Ceux-ci ont lieu chaque mois en deux points du département et sont organisés en partenariat avec l’union départementale des CIDFF et l’union départementale de médiation familiale

Ainsi tous les mois, les allocataires séparés, gardiens ou non de leurs enfants, sont invités à participer à une séance d’information de deux heures, co-animée par un travailleur social Caf, un médiateur familial et un juriste

Les séances doivent permettre aux parents de mieux comprendre les impacts de la séparation sur la cellule familiale, de développer leurs connaissances psychologiques et juridiques, d’appréhender les enjeux de la coparentalité, de connaître le réseau partenarial susceptible de les accompagner

Cette action s’articule avec l’offre de service autour de la séparation, assurée par les travailleurs sociaux Caf, et l’offre de médiation familiale. Elle s’inscrit également dans le schéma départemental des services aux familles

Ce volet « accompagnement des parents confrontés à une séparation » fait partie intégrante du dispositif national mis en place en janvier 2017, l’agence de recouvrement des pensions alimentaires (Aripa) www.pension-alimentaire.caf.fr

mardi 27 juin 2017

CDAP/Cafpro, un nouveau bouquet de services aux partenaires


Les professionnels habitués aux différents services en ligne de la Caf (Cafpro, mon-enfant.fr, QL web, déclaration de données, @RSA, télédéclaration des garanties de ressources…) vont progressivement bénéficier d’un accès plus simple à tous les extranets sécurisés mis à disposition

Ces services vont, peu à peu, intégrer un espace sécurisé unique "Mon compte partenaire"
Un seul identifiant et un seul mot de passe permettront ainsi d’accéder à toute l’offre nationale réservée aux partenaires de la Caf


Accès à l'extranet CDAP 
(consultation des données allocataires par les partenaires)

CDAP remplace Cafpro pour les profils T1 à T9 dans un premier temps
Pour des raisons de sécurité, une nouvelle convention est nécessaire, même pour les partenaires déjà habilités à Cafpro

Attention, pour les profils T10, T11, T12, T13, T15 et T16 : la bascule sur CDAP s'effectuera dans un second temps

Pour toute demande d'ouverture ou de renouvellement sur Cafpro, il convient d'adresser un mail  à cafpro.cafnanterre@caf.cnafmail.fr

CDAP reprend in extenso les fonctionnalités de Cafpro en les améliorant



Plus en savoir plus, consultez :

Les modalités de déploiement

Les conventions et les habilitations Cafpro restent valables. Pour bénéficier du service CDAP après la période transitoire, la Caf devra avoir reçu et traité les nouveaux documents d’accès au service (convention, contrat de services et bulletin d’adhésion)

Les accès Cafpro seront très rapidement supprimés

Un conseil : adressez-nous les nouveaux documents complétés, par courrier, le plus rapidement possible


Les formalités à accomplir

Pour connaitre votre besoin en accès, et permettre à la Caf d’établir une convention, téléchargez et complétez le formulaire de recensement de vos besoins

Si vous avez besoin de consulter des dossiers d'allocataires domiciliés dans les Hauts-de-Seine et dans d'autres départements, n’oubliez pas de nous l’indiquer. Vous bénéficierez d’un traitement global par une seule Caf

Ce formulaire est à retourner à la Caf par mail à moncomptepartenaire.cafnanterre@caf.cnafmail.fr

Voici les documents nécessaires au conventionnement :


Les documents sont à retourner en double exemplaire par courrier (signature en original exigée) à la Caf, 70/88 rue Paul Lescop, 92023 Nanterre Cedex, à l'attention de la sous-direction du service aux partenaires

Un outil pour gérer vous-même vos habilitations : "habpps"

Vous avez besoin de plusieurs accès ? Vos utilisateurs quittent votre structure, partent en congés, ou vous avez de nouveaux besoins ? Vous pouvez gérer vous-même vos utilisateurs avec " Happs"

Pour gérer seul vos habilitations :




vendredi 16 juin 2017

Portes ouvertes au Ram/Rap du Plessis-Robinson





Le 10 juin, le Ram/Rap du Plessis-Robinson a organisé une matinée portes ouvertes pour les familles robinsonnaises à la recherche d’un mode de garde

La Caf des Hauts-de-Seine tenait un stand

Hélène Jeannot, gestionnaire-conseil à compétences élargies, a pu renseigner les familles sur le complément mode de garde et emploi direct d’une assistante maternelle agréée, garde à domicile, sur la prestation partagée pour l’éducation de l’enfant et la constitution et la mise à jour de leur dossier

Elle a pu également présenter les sites mon enfant.fr et pajemploi