Petite enfance










La Caf des Hauts-de-Seine agit pour permettre à toutes les familles de concilier leurs vies familiale, professionnelle et sociale. C’est pourquoi, elle soutient le développement d’une offre d’accueil des jeunes enfants de qualité, accessible à toutes les familles sur tout le territoire. Ce soutien porte sur l’accueil collectif comme l’accueil individuel. Il s'appuie sur les outils présentés dans cette rubrique

Le soutien à l'accueil collectif

La Caf peut intervenir financièrement pour soutenir l’investissement dans la création de places en établissements d’accueil du jeune enfant, dont elle soutient par ailleurs le fonctionnement à travers la prestation de service unique

Objectifs
  • soutenir financièrement les gestionnaires d'équipements (crèches, haltes-garderies...)
  • participer à la réduction des inégalités territoriales en matière de modes de garde 
  • favoriser le développement des équipements d’accueil de la petite enfance (crèches, haltes-garderies, jardins d'enfants, micro-crèches, jardins d'éveil, regroupement assistantes maternelles) en fonction des besoins locaux
  • favoriser l'accès des familles aux différents équipements d'accueil
Interventions 
  • aide au montage de projet de création
  • aide financière pour la création, l'extension, ou pour certains réaménagements (investissement)
  • soutien financier au fonctionnement des structures
Vous êtes gestionnaire d'un établissement d'accueil du jeune enfant
Vous souhaitez demander une subvention
Vous êtes porteur d'un projet de micro-crèche
Réussir votre projet de micro-crèche avec la Caf
http://www.mon-enfant.fr/c/document_library/get_file?uuid=cc9d2593-773e-4d14-bdd9-2a07e0019903&groupId=10169&bcsi_scan_e1582537df372115=0   Réussir votre projet d’accueil collectif avec la Caf

Vos interlocuteurs

Appel à projet : accueils petite enfance adaptés aux familles en situation d’insertion sociale et professionnelle

La Caf des Hauts-de-Seine reconduit son appel à projets qui vise à apporter une réponse à une problématique sociale identifiée, dans une perspective d’accompagnement, d’aide à l’insertion sociale et professionnelle et d’égalité des chances

Il permet de soutenir les EAJE prêts à réserver des places, à adapter leur offre d’accueil et à accompagner les familles dans leurs démarches d’insertion sociale et professionnelle

Le dossier devra être constitué et remis au plus tard le 24 mars 2018 pour les projets portant sur l’année 2018

Pour en savoir plus :

présentation de l'appel à projets

I)- dossier de candidature pour les EAJE :
II)- dossier de candidature pour les actions :


Le contrat enfance et jeunesse (CEJ)

Le CEJ est un contrat d’objectifs et de cofinancement passé entre la Caf et une collectivité territoriale ou un regroupement de communes, une entrepris non-soumise à l’impôt sur les sociétés ou une administration publique 

Objectifs
  • poursuivre et optimiser la politique de développement en matière d'accueil des moins de 18 ans
  • contribuer à l'épanouissement de l'enfant, du jeune et à son intégration dans la société par des actions favorisant l'apprentissage de la vie sociale et la responsabilisation pour les plus grands
  • harmoniser la réponse aux besoins des familles par un soutien institutionnel aux territoires les moins bien servis
 Interventions
  • aide au diagnostic territorial, aide au montage du projet, puis soutien financier
  • les financements consentis par la Caf concernent prioritairement les actions spécifiques à la fonction d’accueil. Ils doivent représenter au minimum 85 % du montant de la prestation versée par la Caf. Un maximum de 15 % peut être affecté à la fonction de pilotage
  • suivi et évaluation du contrat
31 contrats enfance et jeunesse signés dans le département :
  • 29 avec des communes : Antony, Asnières-sur-Seine, Bagneux, Bois-Colombes, Boulogne-Billancourt, Bourg-la-Reine, Châtenay-Malabry, Châtillon, Chaville, Clamart, Clichy, Colombes, Fontenay-aux-Roses, Gennevilliers, Issy-les-Moulineaux, Le Plessis-Robinson, Malakoff, Meudon, Montrouge, Nanterre, Neuilly-sur-Seine, Saint-Cloud, Sceaux, Sèvres, Suresnes, Vanves, Vaucresson, Villeneuve-la-Garenne, Ville-d’Avray 
  • 2 avec des administrations : Préfecture d’Île-de-France et Igesa (institution de gestion sociale des armées)
Documentation
Présentation du CEJ

Vos interlocuteurs


Le soutien à l'accueil individuel

La Caf soutient le développement de l’accueil individuel ainsi que la montée en compétences des professionnels. Ce soutien passe par l’accompagnement des relais d’assistantes maternelles (Ram), le versement d’aides spécifiques en faveur des assistantes maternelles et la labellisation de certaines associations et services de garde d’enfant à domicile via une charte qualité

Le soutien aux relais d’assistantes maternelles

Gérés par des collectivités territoriales ou des associations, les relais d’assistantes maternelles sont des lieux d’informations, de rencontres et d’échanges au service des parents, des assistantes maternelles et des professionnels de la garde d’enfant à domicile, animés par un ou des professionnels de la petite enfance

Objectifs
  • améliorer le service rendu en matière de garde d'enfants de moins de 6 ans au domicile des assistantes maternelles agréées 
  • soutenir et accompagner la professionnalisation et la montée en compétences des assistantes maternelles autour d’informations, d’ateliers et de rencontres permettant d’échanger sur les pratiques professionnelles
  • accompagner et orienter les parents dans leur recherche de modes de garde 
Intervention

La Caf fournit un appui technique et financier aux Ram
  • les parents et les futurs parents peuvent y recevoir gratuitement des conseils et des informations 
  • les assistants maternels et les gardes à domicile trouvent un soutien et un accompagnement par le biais d’informations, par la mise en place d’ateliers éducatifs et par des rencontres leur permettant d’échanger sur les pratiques professionnelles 
Documentation 

guide référentiel pour la création des Ram 


projet de fonctionnement d'un Ram

- bilan annuel d'activité :
- évaluation :
Vous êtes gestionnaire d'un Ram



Les aides spécifiques pour les assistantes maternelles

La Caf soutient les assistantes maternelles au moyen d’aides financières individuelles

Le prêt à l'amélioration du lieu d’accueil

Un prêt à l’amélioration du lieu d'accueil (Pala) à taux zéro d’un montant de 10 000 euros maximum peut être accordé, sous conditions, aux assistants maternels, qu’ils soient allocataires ou non. Ce prêt est destiné à financer des travaux soit au domicile de l'assistant maternel soit dans une maison d'assistant(s) maternel(s). Ces travaux doivent avoir pour objectif d'améliorer l'accueil, la santé ou la sécurité des enfants accueillis

La prime d'installation aux assistantes maternelles

Cette prime d'installation concerne les assistantes maternelles agréées pour la première fois par les services de protection maternelle et infantile du Conseil général à compter du 1er septembre 2009. Les assistantes maternelles agréées avant cette date ne peuvent en bénéficier

Les maisons d’assistantes maternelles 

La Caf des Hauts-de-Seine accompagne les porteurs de projet  de maison d'assistants maternels en proposant le guide ministériel, à destination des assistants maternels et des partenaires

Les Mam volontaires, sous réserve d'un certain nombre de critères d'accueil, peuvent adhérer à la "Charte nationale de qualité"

Vous êtes porteur d'un projet de maison d'assistantes maternelles


Vos interlocuteurs


La charte de qualité de la garde d'enfant à domicile

Ce dispositif, initié par la Caf et le Conseil général des Hauts-de-Seine, s’applique aux associations ou services municipaux ayant adhéré aux principes de cette charte et reçu le label Charte de qualité 92

Ces organismes mettent en relation les parents employeurs et les gardes à domicile (dénommés dans les Hauts-de-Seine auxiliaires parentaux ou assistants parentaux)
Ils proposent un encadrement pédagogique des gardes à domicile et un suivi de l’accueil de l’enfant

Les points forts de la charte de qualité
  • un dispositif d'aide au recrutement
  • la formation des auxiliaires/assistants parentaux
  • le suivi des auxiliaires/assistants parentaux par un professionnel de la petite enfance

    Dossier de demande d'obtention du label charte de qualité

    Les associations et services labellisés

    Vos interlocuteurs

    1 commentaire:

    1. Bonjour,

      Je souhaiterais savoir quelle est à date de la prochaine réunion collective sur les micro-creches.

      Merci d’avance

      RépondreSupprimer